La lettre de recommandation peut-elle faire le poids sur une embauche ?

Publié le : 23 décembre 20213 mins de lecture

De nombreuses organisations exigent une référence professionnelle avec le dossier de candidature. Il peut s’agir d’une lettre de recommandation d’un ancien professeur, d’un superviseur de stage ou d’un collègue. Mais cette lettre est-elle vraiment nécessaire ? Et surtout, peut-elle avoir un impact sur l’embauche ? La réponse est oui. Mais de quelle manière ? Ces quelques lignes vous éclaireront mieux sur ce sujet.

L’objectif principal d’une lettre de recommandation !

Littéralement, une lettre de recommandation sert à recommander une personne pour un poste ou un emploi. Elle peut donc être utilisée contre des concurrents. Elle sert à vous distinguer des autres candidats ou à prouver vos réelles compétences. Elle exposera vos points forts, vos atouts, vos capacités, vos qualités personnelles, votre sociabilité, etc. Elle doit être précise et sans ambiguïté. La mise en forme, les critères mis en avant ou le choix des expressions doivent aller dans ce sens. Elle doit attester des compétences requises pour le poste, surtout si elles ne sont pas évidentes. Toutefois, elles doivent être rappelées lors de l’entretien pour corroborer les propos du mentor.

L’auteur de la lettre : de qui s’agit-il ?

En général, l’auteur d’une lettre de recommandation est votre ancien ou actuel patron. Il peut s’agir de votre superviseur direct ou de votre directeur. Dans la plupart des cas, elle est demandée à une personne avec laquelle vous avez travaillé sur un projet universitaire, comme un éminent professeur d’université, si vous êtes encore junior. Le maître de stage peut également le faire. Le plus important est de mentionner la relation hiérarchique entre les deux parties. La qualité et la relation professionnelle doivent être soulignées. L’objectif est de prouver que le candidat possède les qualités, l’expérience et les compétences requises pour le poste. Dans le cas contraire, la lettre ne sera pas acceptée.

Une lettre de recommandation authentique !

Le poids d’une lettre de recommandation réside principalement dans son authenticité. Les arguments sont importants, mais ne sont pas toujours suffisants. Le contenu doit être précis, sinon il discréditera le candidat au lieu de l’aider. Il n’est pas possible d’attester des compétences ou de la qualité du candidat parrainé tant que la lettre est fausse. Bien entendu, pour qu’elle ait une quelconque valeur, elle doit être signée. Idéalement, elle doit être écrite à la main. Toutefois, vous pouvez opter pour une lettre dactylographiée, à condition qu’elle soit authentique, c’est-à-dire signée par son auteur. D’ailleurs, le recruteur la vérifiera d’abord. Il vaut mieux être préparé, bien préparé.  

Plan du site