Quelles sont les erreurs à éviter sur une lettre de motivation ?

Publié le : 23 décembre 20214 mins de lecture

La lettre de motivation (LM) représente la pièce complémentant les informations figurant dans le CV, et atteste des compétences ou culture de l’individu. La valeur ajoutée qu’elle apporte n’est alors pas négligeable avec la possibilité de se distinguer des autres postulants, mais certaines erreurs sont susceptibles de condamner la candidature si elles sont détectées. Une LM contient notamment des fautes génériques et particulières qui peuvent rapidement exacerber les défauts de la personne en face du recruteur.

Les erreurs courantes

  • Longueur

La longueur de la LM figure parmi les premières données acquises par le recruteur après une simple observation. Ce dernier pourra directement quantifier le niveau d’intérêt de l’individu interviewé concernant le poste, et un document manquant de contenu ou court expose significativement celui-ci au risque de ne pas être retenu. À l’inverse, une lettre détaillée de plusieurs pages poussera le recruteur à ne lire que le début suite au temps d’échange limité.

  • Présentation

Une LM doit s’illustrer via des coupures dans le corps du texte afin d’informer le recruteur sur les différents points abordés. L’inclusion de paragraphes, alignement et d’interligne pour chaque partie lui permettra alors d’apprécier l’attention portée sur la mise en page.

Les maladresses de contenu

  • LM standardisée

La reprise de contenu témoigne d’une absence de personnalisation de la LM, et peut donner l’impression que le candidat effectue une multitude de candidatures sans dépenser des efforts supplémentaires sur un poste spécifique. Par ailleurs, des lettres formelles reprenant les contenus du CV et n’évoquant pas l’envie conduiront inévitablement à un échec.

  • Usurpation d’informations

L’utilisation de modèles proposés sur Internet représente l’erreur éliminatoire par défaut, surtout si le chargé de recrutement a passé en revue de nombreuses LM ayant une structure similaire. De plus, celle-ci ne sera pas lue, ce qui amènera automatiquement au rejet de la candidature. L’omission d’exemples démontrant l’expérience sera également perçue négativement par le jury.

Les bavures dans la structure

  • Syntaxe, vocabulaire et orthographe

Les erreurs non corrigées affectant la lecture du contenu peuvent drastiquement pénaliser le candidat sous certaines conditions. Par exemple, les emplois de cadre ou de rédaction exigent un excellent niveau linguistique avant d’être éligible au poste. Il faut rajouter que les répétitions de mots ou l’inclusion d’expressions d’accroche dénuées d’originalité se révèlent insipides, et contribuent à réduire la qualité du texte.

  • Fausse déclaration

L’embellissement et les avances prétentieuses dans une LM n’appuient l’argumentation en aucun cas, et peuvent aussi biaiser l’image de la personne durant l’entrevue. En outre, elles se retourneront contre le candidat en cas de vérifications réalisées par le recruteur auprès de l’ancien employeur ou de l’établissement de formation.

Plan du site